Calendrier de l’Avent pix

Idée trouvée sur le Site Ma déco comme les grands et immédiatement réalisée pour ma meilleure cops !!!

Petit rituel entre nous, chacune devant créer le calendrier de l’Avent pour l’autre ^^

Voici donc mon oeuuuuuuuuuuuuvre !!

Ce qu’il vous faut ?

  • Du carton blanc
  • Un patron de cube (trouvable très facilement sur Internet)
  • De la colle
  • Des bonbons ou chocolats
  • Du ruban

Imprimer le patron cube sur vos cartons blancs (il vous en faut 24).

Façonner les cubes avec la colle et les remplir de bonbons ou chocolat.

Refermer à l’aide d’un ruban.

Assembler les cubes pour former un sapin de Noël.

Panneau de porte (special Halloween)

Comme pour Noël, nous plaçons un panneau de porte pour accueillir (ou faire fuir) nos visiteur 😉

Pour ce faire, il ne vous fut pas grand chose. Si ce n’est une planche de bois (taille de votre choix). Du tissu orange ou noir à agrafer dessus pour le fond. Et pour le reste à vous de choisir !

Du coton en guise de toile d’araignée, des barons biscornus, des plumes noires de corbeau (de merle…), des stickers etc….

Amusez vous bien 😀

Araignée d’Halloween (activité enfant)

De quoi occuper vos mercredi pluvieux et préparer en même temps la fête d’Halloween 😀

Pour réaliser cette araignée monstrueuse il vous faut :

  • Un pot de yaourt ou de compote (ici compote marque super U)
  • Du carton noir
  • Des pailles
  • De la colle
  • Des ciseaux

Couper un bout de carton de la taille de votre pot. Coller ce carton afin de le refermer.

Découper dans le carton noir les yeux et la bouche. Coller.

A l’aide du ciseau, percer le pot afin d’y insérer les pâtes (pailles). Raccourcir ces dernières si elles vous semblent trop longues.

L’araignée est finie 🙂

Chauve-souris en rouleau de papier toilette

Une activité très simple à réaliser avec des petits à partir de 2 ans et avec l’aide d’un adulte pour les découpages.

photo-1

Pour ce faire, il vous faut :

  • 1 rouleau de papier toilette
  • de la gouache noire
  • du canson noir
  • du papier blanc
  • des autocollants rouges
  • ciseaux
  • colle à papier

Dans un premier temps, il vous faut badigeonner votre rouleau de papier toilette de peinture noire. Pour les plus petits, pressés de réaliser leur chauve-souris, préparez à l’avance le rouleau noir.

Découpez dans le canton, les oreilles et les ailes, collez-les.

Découpez dans le papier blanc les dents et les pattes, collez-les.

Collez les autocollants en guise d’yeux.

Rajoutez une ou deux agrafes, si vous sentez que la colle de résistera aux jeux de vos chères têtes blondes !!

Et voilou

Woolfy – Attention au grand méchant loup…

Environ une fois par semaine, j’emmène mes enfants à la ludothèque. Le concept que je trouve très sympa, permet, d’emprunter des jeux, d’en découvrir, d’apprendre les règles, de les respecter, d’apprendre à perdre (ça c’est dur !), de prendre plaisir à jouer tout simplement.

Pour les enfants qui ont vraiment du mal à gérer la défaite, il existe un panel de jeu coopératif, comme Woolfy. En gros, tout le monde joue ensemble contre le jeu (ici le grand méchant loup). Tout le monde gagne, ou tout le monde perd !

Le but du jeu ? Réussir ensemble à construire la maison de briques pour s’y réfugier et ne pas se faire dévorer par le grand méchant loup.

photo-2

Si le jeu vous tente, rendez-vous dans votre ludothèque !

Pour l’acheter, c’est ici

J’ai testé – The gingerbread man (Théâtre de la Violette, Toulouse)

Dimanche dernier, j’ai emmené Soren au théâtre. En farfouillant sur Internet à l’affût de spéctacle enfants, je suis tombée sur cette programmation qui m’a de suite attirée : Le petit bonhomme en pain d’épices (the gingerbread man).

petit bonhomme

Résumé : Un conte nord-américain en français et saupoudré de mots et de chansonnettes en anglais. Une gentille Grand-Mère cuisine un Gingerbread Man, un petit bonhomme de pain d’épice. Elle se souvient. Il y a bien longtemps, son arrière-arrière-arrière grand-mère faisait elle aussi un bonhomme de pain d’épices, qui soudain s’anima et s’enfuit en courant. La Grand-Mère et le Grand-Père se lancèrent à sa poursuite. Il avait l’air si délicieux que tout un tas d’animaux se mêlèrent à cette folle course jusqu’à l’arrivée du renard, the Fox…

La pièce dure une trentaine de minutes et met en scène tout un tas de personnages sous forme d’ustensile de cuisine !! Un régal créatif et amusant. La pièce est ponctuée de petites chansonnettes amusantes qui sont reprises par les enfants. Notamment celle-ci :

« Run, run, fast as you can! Can’t catch me, I’m the gingerbread man !  »

La recette du bonhomme en pain d’épices

Ingrédients

Pour la pâte :

  • 350 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 170 g de sucre roux
  • 2 cuillères de mélange pour pain d’épices
  • 100 g de beurre mou
  • 1 œuf
  • 100 g de miel liquide 

Préparation

  • Préchauffer le four à 160°.
  • Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, et le sucre. Ajouter le beurre et mélanger pour que le mélange devienne sableux.
  • Incorporer l’œuf  et le miel et former une boule (si le mélange colle trop aux mains rajouter un peu de farine).
  • Étaler la pâte avec un rouleau sur une planche farinée.
  • Confectionner les bonshommes à l’aide d’un emporte-pièce ou à la main.
  • Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou beurrée.
  • Faire cuire pendant 7 à 10 minutes environ,
  • Attendez que le bonhomme soit froid avant de le décorer à la l’aide de pépites de chocolat ou autres glaçages multicolores.

Un post sur une découverte vraiment sympa : My First Mosaic !

Je ne pensais pas que la mosaïque serait accessible à un enfant de 3 ans. Et bien si. Sous forme de stickers en mousse, faciles à placer et décollables, les petites mosaïques forment de jolies images. Il y en a pour tous les goûts !

Bien évidemment, notre choix s’est porté sur… les véhicules d’intervention, mais il y en a plein d’autres !!

photo-5

Super sympa non ?

Si cela vous intéresse Pleins d’autres modèles ici

J’ai testé – L’asinerie d’Embazac

Bonsoir

Toujours dans la quête d’occupations sympas en Midi-Pyrénées, j’ai testé aujourd’hui l’Asinerie d’Embazac à l’Isle Jourdain (32600).

Arrivés à 16h, nous sommes tombés pile poil avec le début de la visite guidée. Une jeune femme nous a donc fait faire le tour de cette élevage d’ânesses laitières. Nous avons fait la connaissance d’un petit ânon né hier (déjà 25 kilos le beau bébé).

Ce que j’ai trouvé super, c’est que non seulement on nous a présenté l’élevage, mais en plus nous avons appris plein de choses sur l’âne ! Comme la différence entre un mulet (hybride statistiquement stérile, engendré par un étalon âne et une jument) et le bardot (issu du croisement entre une ânesse et un cheval).

Nous avons assisté à la traite, les enfants ont pu caresser et brosser l’ânesse. Et pompon sur la Garonne (comme dirait l’autre), nous avons pu goûter le lait d’ânesse. J’ai été très surprise de constater que le goût n’avait strictement RIEN à voir avec le lait de vache. La consistance est également complètement différente et le lait d’ânesse est dépourvu de matière grasse, ce qui fait que très peu de choses peuvent être confectionnées avec ce dernier (ni fromage, ni crème etc…).

Chose étonnante également, et que j’ignorai, le lait d’ânesse est, avec le lait de jument, le lait le plus proche du lait maternel humain. Il a d’ailleurs été utilisé au début du XXème siècle comme substitut au lait maternel.

L’asinerie d’Embazac dispose d’un petit magasin, que vous retrouvez en ligne ici, où vous pouvez acheter des produits cosmétiques élaborés à base de lait d’ânesse.

Une très chouette après-midi, riche en nouvelles connaissances et au milieu des animaux.

91d2c242ff8f11e28a2722000a9f1925_7

791dfd20ff8f11e2bcc022000a1fcf26_7

b0fc64deff8f11e2846522000a1f9d5a_7

d32a6f10ff8f11e29dbe22000a1fb6d1_7-1

529b6becff8f11e29edf22000ae916b0_7

J’ai testé – Animaparc (31)

Je viens donc à la rescousse des parents désespérés (lol !).

Animaparc se situe au Burgaud, à 15 minutes de la maison. C’est un parc que nous connaissons maintenant très bien et que nous avons donc testé et re-testé mais surtout approuvé !!

Il s’agit d’un parc d’attractions pour les tout-petits et petits (dès 2 ans jusqu’à 10 maxi…) agrémenté d’un mini parc animalier. Pas de tigres ni d’ours polaires, mais toutes sortes d’animaux de la ferme d’ici et d’ailleurs. Une boite de granulés et de carottes est offerte à chaque enfant pour aller les nourrir. Carottes pour les lapins et lescochons d’inde. Granulés pour les chèvres, les moutons et les lamas.

 d0a5cfa0f46d11e29b8d22000aaa0a64_7
95033432f47311e2a9de22000a1f92c9_7

J’ai testé – Lac de la Cavayère

Je remonte les idées pratiques pour sortir en Midi-Pyrénées !

Je mets à jour ma base d’idées dans le même temps 😀

Avec des petits loulous, il est essentiel pour notre santé mentale de trouver des occupations pour les grandes vacances. Vu les températures « caniculesques » que nous avons ces derniers jours, le choix d’un site de baignade s’est imposé de lui même.

Oui mais… à Toulouse, il n’y a pas vraiment beaucoup de lacs où la baignade est autorisée. La Ramée, Sesquière etc, sont certes des points d’eau aménagés mais où l’on ne peut pas faire trempette. Par contre en s’éloignant à peine un peu, on trouve de superbes endroits.

Le premier test a été plus que concluant, puisque Soren s’est tout bonnement éclaté tout l’après-midi. Le lac de la Cavayère est situé à proximité de Carcassonne (45 min de Toulouse). Il est au sein de la base de loisirs Raymond Chésa.

Nous avons profité de la venue de nos amis nantais pour se planifier une journée picnic au bord du lac et baignade l’après-midi. Bien évidemment, nous avons « cramés » mais pouvoir se rafraichir dans un lac propre, où l’on voit le fond, et non vaseux (puisqu’il y a du sable) est un vrai plaisir !!

Bref, à refaire, plutôt le matin cet été en pleine saison car je crains qu’il y aie quand même beaucoup de monde en pleine saison. Prochain test Saint Cicq !